CR Visite de l'Observatoire de Paris

Publié le par Armée du futur

A l’initiative de Lothaire Claudel, membre du comité Armée du Futur, une petite – hélas trop petite – délégation d’Anajiens a eu le grand privilège de découvrir les richesses historiques, patrimoniales et scientifiques de l’Observatoire de Paris. En effet, au cœur de la capitale, ce sont près de 400 scientifiques qui oeuvrent à des problèmes d’astronomie, d’astrophysique ou de calcul du temps… dans un cadre à la fois chargé d’histoire et équipé des dernières techniques de pointe.

Même si aucun d’entre nous n’a pu s’exercer à l’observation du ciel, nous avons eu la chance de découvrir le bâtiment principal de l’Observatoire, avec son dôme blanc si caractéristique, et d’accéder à sa terrasse (un point de vue incroyable !).


Ce sont ensuite dans les sous-sols, soigneusement protégés, que notre guide, Arnaud Lecallier, doctorant en physique atomique, nous a – patiemment – expliqué ses recherches : la construction d'une horloge optique à atomes de Strontium piégés. Nous avons alors compris qu’une horloge n’a pas nécessairement pour fonction de donner l’heure ! L'enjeu d'une telle "horloge" serait plutôt l'ultrastabilité* et l'exactitude de la fréquence qu'elle réalise (dans une perspective métrologique de redéfinition de la seconde, pour certaines mesures très précises de physique fondamentale, mais également pour des applications spatiales et militaires).


Nous souhaitons grandement remercier Arnaud Lecallier pour sa disponibilité et pour les éclairages passionnants qu’il nous a apportés."


* : terme ad hoc pour qualifier les hautes performances en stabilité des oscillateurs

Publié dans Evénements

Commenter cet article